Publié par : asdetrefle | 14 avril 2010

Il y a 2 ans, on m’a volé la vedette

Il y a 2 ans, le printemps ressemblait à celui-ci.

Il y a 2 ans, j’attendais les bourgeons avec une impatience toute spéciale.

Il y a 2 ans, j’étais enceinte jusqu’aux dents, et j’avais choisi de reculer la date du congé mat jusqu’au plus tard possible, 3 semaines avant le terme.

Il y a 2 ans, j’étais lourde et un peu crevée, pressée de savourer ce repos bien mérité, avant l’arrivée d’un deuxième Godzilla.

Le congé mat est arrivé, et j’ai attaqué mon petit programme de vacances en solo: expo en doublant toute la file d’attente, RDV massage, shopping et déjeuner en terrasse au soleil. Chaque jour était programmé un petit plaisir. Parce que, si à chaque début de grossesse, je me suis dit « c’est l’occasion de prendre soin de moi et de me chouchouter », je ne l’ai jamais fait. C’était plutôt speed, stress et  sandwiches, boulot et loupiot n°1 collé aux basques.

Trois semaines (au max) pour m’auto-choyer, tout préparer. Victouille à la crèche.

Le quatrième jour, Roi de ♥ s’est agité toute la nuit. « Mal au bide » qu’il a dit. Il bougeait tellement que je l’ai envoyé pioncer sur le canapé. Une baleine a déjà suffisamment de mal à se reposer, avec sa protubérance et son propre bazar interne, pas la peine d’en rajouter de l’autre coté du lit!

A l’aube, j’entends un gémissement « Trop trop mal, c’est horrible, emmène-moi aux Urgences ». On attends 7h l’ouverture de la crèche pour déposer Victouille, et directos la clinique. LA MIENNE, NORMALEMENT. J’connaissais bien le trajet, avec les cours de préparation à l’accouchement.

Et RD♥ est resté hospitalisé.

« Bordel, il a pas fait la grossesse nerveuse, mais il nous fait l’accouchement nerveux » pensais-je avec empathie.

J’essayais surtout de contrôler ce stress qui montais. J’essayais de rester la femme forte que je suis d’habitude, quand on m’annonçais que RD♥ devait rester dormir là-bas. De juguler la panique qui me gagnait:

« Mais comment je fais, moi, si les contractions démarrent? A qui je confie le Victouille si ses 2 parents sont en même temps à l’hosto? »

Je ravalais mes larmes et rassurais ma mère qui m’appelais du ski, séjour que je ne voulais pas lui gâcher.

Les médecins galéraient et tournaient autour  de RD♥: lundi tomodensitométrie, mardi échographie….

« Tout ça pour ramener un peu l’attention à lui. Ils pourraient pas lui dire direct que c’est juste de l’hystérie? « , je pensais gentiment en lui amenant des magazines.

Non seulement mes projets pépéres étaient foutus, mais surtout je flippais grave.

Mercredi coloscopie…

Bon en fait la vérité c’est que j’ai pas tenu tout ce temps là, l’hypochondriaque a appelé ses parents qui m’ont appelé, demandé si ça m’aiderait si ils venaient, et là j’ai dit:

« Putain, si ça m’aiderait, mais carrément, Belle-Maman! »

« Dans une semaine, ça irait? »

« Ben en fait, si vous pouviez rappliquer maintenant illico tout de suite, ça me rassurerait. »

Ils ont raccroché, et ont immédiatement traversé toute la France en bagnole.  Je n’ai jamais été aussi heureuse de les voir.

Jeudi gastroscopie.

Vendredi chirurgie…

…..

Il avait une appendicite, le traitre! Un abcès gros comme le poing.

Samedi c’est au lit; Dimanche tu peux aller faire pipi.

Lundi c’est fini.

Tu as le droit de ramper jusque chez toi.

L’homme de la maison est revenu KO, limite il a fallu le porter pour monter les 3 étages de l’immeuble.

Le bébé-homme-dans-mon-ventre-bientôt-à-la-maison, lui, avait intégré la consigne: Ne pas sortir, ce n’est pas DU TOUT le moment de sortir.

Beau-Papa et Belle Maman sont restés jusqu’à la date prévue du terme. Mes « vacances » en solo étaient bousillées, mais au moins j’avais de la compagnie, on se retrouvait à 4 à la maison, dont un qui souffrait dès qu’il rigolait.

Quand ils sont partis ma mère est arrivée, là j’ai enfin osé me lâcher, pousser des « HAN  » et des « HAAAAAAAAA », m’appuyer contre les murs et me contorsionner sur le canapé.

Martouille est arrivé.

Tout ça pour vous dire que Martouille a imminement 2 ans.

NB: Je suis restée fidèle à mon hypothèse psychosomatique. Le psychisme est capable de tout. C’est pas possible autrement.

Publicités

Responses

  1. ah le salaud ;-)) !!

  2. Alors là, je crois que je te suis dans ton hypothèse !! J’ai eu droit à la même chose …. sauf que P’tit Mec N°4 avait 2 mois !
    Jamais été aussi contente de voir rappliquer BM à minuit passé pour emmener son fils aux urgences !
    Belle appendicite, avec début d’infection, 1 semaine d’hosto et moi à la maison avec les 4 P’tits mecs (heureusement qu’il y avait mes parents et BM …).
    Et joyeux anniversaire à Martouille !

  3. Le traitre, le fourbe, le lémurien, je tourve pas de mots tiens…
    Oser te piquer la vedette mais surtout tes quelques jours de liberté !
    Bon anniversaire à ton Martinouille

    • Hum, que c’est bon: Vous êtes toutes d’accord avec moi, alors que sur le moment je pouvais pas du tout râler (sauf à lui, bien sur!).
      Pas aujourd’hui, l’anniv de Martouille, c’est vendredi (et je refais un billet spécial!)

  4. Aaaah les « vacances » du congé maternité : j’ai accouché quelques jours AVANT le début du congé maternité… loose totale !!!

    • Cte loose, Léonie! T’aurais pas pu mieux t’organiser?

  5. Oh la jolie photo !
    Oh le vilain Roi de coeur (Tain je peux pas inserer une bellle icone ) !! Bon ok l’appendicite pas cool.
    Hé ! Bon Anniversaire pti homme.

    • Allez, y a eu des bénéfices : le boulet a eu des jours de congé paternité/maladie supplémentaires. Et quand j’ai accouché, je connaissais la clinique par coeur!

  6. Ils feraient n’importe quoi, les mecs, pour avoir la vedette. Et ça s’apprend très tôt : le p’tit Martouille, chuis sûre que c’est lui qui va souffler les bougies, lui à qui on va faire des « ohhhh et des ahhhh », lui à qui on va dire « qu’il est un grand garçon », alors qu’en fait ki-c’est-ki-a-fait-une-si-jolie-chose ? c’est toi !

    • C’est vrai, ça, j’avais pas vu les choses sous cet angle là! Tiens, je vais demander des cadeaux, pour la peine!

  7. Rien à ajouter. Tout ça pour une appendicite, si c’est pas malheureux 🙂

    • Puis quels nazes, ces toubibs, z’auraient pas pu trouver tout de suite?

  8. Pffffffffffff, quel gamin ce roi de coeur ! Tout ça pour faire l’intéressant ! Bien jolie histoire en tout cas, de celles qui restent…

    • Monsieur est fragile du bidounet, voyez-vous…

  9. Tout ça pour une appendicite??? Chochotte va…

    • C’est exactement ce que je lui disait, à Monsieur qui matait l’intégrale des « super structure » dans sa piaule de luxe en tripant sous morphine…

  10. Oh le pauvre !! (ils sont vraiment capables de tout, les bougres…)

    • J’ai un nouveau soupçon: Ptêt qu’il a filé 5000$ au chirurgien pour m’annoncer le diagnostic, en fait il voulait juste prendre une semaine de vacances… et voir ses chers parents qui nous manquent tant….

  11. C’est quand « imminement 2 ans ? ».
    Ma mère, elle, a eu l’appendicite enceinte de son 1er !

    • C’est demain deux ans 🙂 L’appendoche enceinte! Finalement, je préfère que ça ait été lui plutôt que moi.

  12. Le camarade quand j’ai la gastro c’est lui qui pète!!!!
    Imminent bon anniv à ton mini roi!!!

    • L’esprit de compétition, c’est pas possible!

  13. « Euh mon coeur tu l’as eue toi l’appendicite ? »

    « Nan, j’crois pas… » me dit-il à l’instant…

    S’il me fait la même en novembre que ton Roi de Coeur il y a deux ans je crois que je l’opère moi-même avec les dents…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :