Publié par : asdetrefle | 10 mai 2010

Votre mission si vous l’acceptez…

Est de garder 2 gnomes surexcités, seule, pendant que leur père  vogue au gré des des jonques de Shangaï. Se lever dès que le réveil sonne (soit à un horaire inhabituel) pour aller vite me doucher avant qu’ils ne se réveillent. Habiller l’un pendant que l’autre joue avec les médicaments. Habiller le deuxième pendant que le premier joue avec les produits ménagers. Le deuxième ayant décidé qu’il ne voulait définitivement plus s’habiller, jamais.

« Chaud! chaud! » hurle t’il en se débattant comme un hystérique à qui on aurait glissé un cafard dans le slibard. (Même pour mettre sa serviette, à table, qui pourtant n’est pas très isolante contre les frimas.)

Préparer 2 biberons en 10 sec max pour les 2 bébés-fauves. Ne pas se gourer avec toutes les nouvelles clés et éviter de retourner 3 fois dans la maison avant de partir, vraiment. (La semaine dernière, j’étais tellement déboussolée que je suis partie avec mes grolles pourraves de maison/jardin qui ressemblent à des pantoufles toutes cradoques. Mais j’allais pas retourner encore une 4ème fois à la maison!). Tout ça sans compter avec les aléas miochesques probables (certains?) aussi charmants qu’imprévisibles. Déposer Victouille à l’école, Martouille sous le bras. Ne pas oublier le cahier machin, les sous pour la photo, les habits de rechange.  Déposer  Martouille à la crèche, ne pas oublier la crème pour les fesses, les habits de rechange, shunter les ébauches de discussions  genre « Il serait pas dans la crise des 2 ans, il devient un peu caractériel le ptit bonhomme, non? »

NDLR: en fait c’est pas une question à la con, mais les puéricultrices veulent toujours parler quand toi t’es pressée, et inversement.

Filer fissa au taf, sauf que t’y arrives pas fissa, il faut 3/4h de voiture, avec un max d’embouteillages.

Arriver à l’hosto.

Voir tous les gens qu’on me demande de voir, courir aux 4 coins de ce pourrave d’hosto faire de la consultation à domicile (non, au lit du patient, qu’on dit), sauver quelques vies 😀 (en vrai, ça arrive, parfois), bloguer un peu entre 2 si possible, et si l’ordinateur de l’hopital n’est pas en panne générale.

« Tap-tap, tap-tap » font mes talons dans les immenses couloirs. Cocher les moribonds sur ma liste: « Plus que 3 ». Tap-tap, tap-tap. « Plus que 2″. Tap-tap, tap-tap. » Plus qu’un! ».

« Monsieur, vous avez de la chance, je vais vous taper les réflexes avec bonne humeur! »

Top chrono je peux rentrer chez ouam.

Ne pas oublier mon téléphone pour rester joignable 24/24. (N’hésitez pas, les copines, vous pouvez me déranger, si vous avez un coup de blouse, j’ai l’habitude!)

Remonter dans la bagnole affronter 3/4h de route.

Re-courir récupérer les morveux au centre aéré et à la crèche. Abréger les discussions.

Rentrer dans une maison froide et pleine de cartons, avec mes deux petits mâles chiants sous les bras, sans la présence chaleureuse et rassurante du mâle dominant.

Torcher la douche des crasseux, essayer de gérer un repas un minimum organisé et sans trop de crabouillac partout.

Garder de la patience pour raconter les histoires du soir, les coucher dans une ambiance sereine.

Pauvre bougresse solitaire, remonter mettre de l’ordre dans la cuisine, et errer au milieu des cartons.

Voilà ma mission de la semaine, Roi de Coeur s’est barré en Chine.

Je stresse un max. Bon, je vais prendre ça comme un défi: tenir 7 jours! Et je vais me motiver: « N’oublie pas que tu es un As, tu le peux! »

Je sais bien que d’autres, dont vous peut-être, sont des parents solos au quotidiens, mais cette semaine me parait terrible.

Et je prie le dieu des volcans de faire revenir Mr ♥ samedi prochain.

Edit: le WE est (bien) passé, j’ai réalisé que les journées avec du boulot dedans il n’y en avait que 3, ça va déjà beaucoup mieux!

Publicités

Responses

  1. Courage ! (argh, « les sous pour la photos »… ça ne s’arrête donc jamais ! Titou est en seconde, il faut ENCORE que je pense aux « sous pour la photo » ce matin !)

    • Et oui, moi c’est le début d’une longue série. D’ailleurs je les ai oubliés…

  2. oh là là, tu me rappelles des souvenirs. C’est vrai que qu’est-ce qu’on cavale lorsque les enfants sont petits, qu’on bosse, et que l’Homme n’est pas très présent.Moi il ne voyageait pas mais bossait 6j/7 de 7h à plus de 20h, donc je gérais tous les jours le matin et le soir. Ca épuise ! bon courage pour cette semaine.

    • Merci! Premier matin, ça a été épique, pourtant j’avais bien préparé la table du petit déjeuner la veille… Mais on y est arrivés, et là je suis tranquille à mon bureau.

  3. pas évident quand on est seule avec le boulot, je sais ce que sais avec un mari à l’autre bout du monde 6 à 8 mois par an….
    allez, plein de courage!

    • Oulà là ma pauvre! J’ai une copine wonderwoman aussi, qui a 3 enfants et dont le mari est dans la marine marchande…
      Je m’incline bien bas, bravo, mesdames!

  4. Allez courage, ADT !
    Sinon, moi ce sont mes voisins qui veulent toujours me parler quand je suis pressée…

  5. Courage… toi au moins, tu sais qu’il va revenir, ton monsieur…

    • T’as raison. Allez, j’arrête de me plaindre.

  6. Ben ouais évidemment que t’es un AS!!!Tu vas voir cette semaine ça va se passer nickel comme papa dans maman!!
    Et pi quand RdC reviendra, tap tap tap tu lui refiles les « ouilles » et tu te prends du temps pour toi!!
    Bises!!

  7. Tu bosses dans un hopital…j’adorerais ça ! J’y songe pour ma reconversion !
    Chez nous, je suis souvent en solo aussi, Monsieur Nanou est souvent sur la route, je cours beaucoup mais le Grand Haricot est très très débrouillard ! Par contre, à l’arrivée du n°2, ce sera une autre histoire !

    • Mon boulot m’apporte de nombreuses satisfactions, même si je n’ai pas forcément envie d’y aller tous les jours. Sure que tu vas gérer comme une chef, avec n°2!

  8. Courage parce qu’avec deux petits, ça ne doit pas être évident! Moi je n’en ai qu’un et j’arrive à me débrouiller sans problème quand je suis seule. C’est juste que je dois courrir un peu plus dans ce cas, surtout le soir car généralement ce n’est pas moi qui libère la nounou.

    • oui, c’est ça qui me stresse, le speed. Sans parler des petites course annexes à caser (ex: La Poste), et du fait de n’avoir personne de la famille dans le coin, juste au cas où… (genre si j’ai un accident)
      Mais c’est plus dans ma tête, en pratique tout se passe bien.

  9. Je compatis, je suis en plein dedans voilà pourquoi je suis un peu absent et que j’ai pas encore répondu aux mails.
    J’spère aussi que le fichu volcan va se calmer, sinon je suis pas dans la merde.
    Courage t’es un As tu vainqueras

    • Faisons front commun contre l’adversité et les volcans, Bloody!

  10. Tu PEUX le faire, courage!
    Si moi j’y arrive 10 jours et avec 3, ou enceinte de 8 mois avec les 2 grands, je vois pas pourquoi tu pourrais pas. Avec un peu moins de perfectitude dans les repas, les oreilles peut être moins décrassées, et peut être un peu plus de DVD… je te jure que tu vas gérer.
    A toi le canaprout, le chocolat, la télécommande, le PC et toute la place dans le lit pour toi toute seule!!!!

    • Merci, Roxane, j’ai pensé à toi comme exemple d’organisation!

    • Bilan aprés quelques jours: t’avais raison, je mange plein d’ail, de camembert, je pète au lit… c’est trop bien ;D

  11. Comme dit Roxane, tu PEUX le faire, et je rajouterai: Tu n’as PAS le choix!
    Je suis souvent en solo aussi, mais c’est sûr qu’avec le boulot en moins, ça se gère plus facilement (quoique des fois…)

    • Yes, I Can! Le boulot, c’est le speed, mais une fois que tu y es, c’est aussi un break revigorant!

  12. J’ai testé aussi … et là je remercie l’Homme pour sa présence constante (punaise ça va faire bizarre quand il va repartir bosser …).
    Tu vas y arriver c’est sûr !!

  13. J’ai le super luxe d’avoir Mamie Topissime et je râle parfois ! Tu assures ma belle ! Si !

  14. Bon ben ça va être une semaine sportive quoi, mais rien n’est impossible… avec un peu d’entrainement 😉
    Courage !

    • Tu veux dire que ça pourrais recommencer? Non! Je vais envoyer un lien vers cet article au PDG de sa boîte, pour qu’il comprenne les conséquences graves de tels voyages!

  15. ça fait peur tes journées mais c’est peut être du aux mots que tu emploies quand tu parles des enfants!
    Bon courage pour la suite!

    • Attends, je relis: surexcités, bébé-fauves, morveux, crasseux, chiants…?
      Non, je vois que du vrai là-dedans.
      Ils sont aussi autrement, mais c’est moins rigolo.

  16. Courage tu va y arrivée

  17. Tiens au fait, tu me ferais pas une Journée des Villes, Journée des Champs, mmmhhh???

    • On peut rien te refuser, quand tu fait mmmhhh, Roxane!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :