Publié par : asdetrefle | 25 août 2010

On a testé: la téléportation

C’est un chaud matin du début de l’été. Malgré son pseudonyme trompeur, l’ Ile-de-France n’a rien d’une ile. On étouffe.

Malheur ! Qu’elles sont encore loin, les vacances !

Par contre, se profile un jour férié. Avec pont, voire viaduc jouable. Et Sister dans les alpages.

Notre mission, aussitôt acceptée, est donc de la rejoindre, histoire de se dépoussiérer la carcasse.

Option 1: Trajet en bagnole : option rayée, au moins 8h, ça vaut pas le coup pour un WE.

Option 2: Ce sacré tégévé, qui nous sauve si souvent la mise : perdu, là-bas il y va pas,  ou bien il faut aller en Italie, et choper un bus = 2 demi-journées de perdues. Option rayée.

Mais les Ouilles n’ont pas dit leur dernier mot.

.

Nous voilà donc tous les 4, un mardi soir, sur un quai de gare. Pour prendre… le train de nuit !

Les mômes sont prévisibles. Prendre le bus, c’est la fête. Prendre le métro, c’est une apothéose. Prendre le train, c’est le feu, mais alors DORMIR dans le train, c’est la transe, c’est IBIZA!Va savoir pourquoi, l’idée de me pieuter dans des sacs de couchage SNCF, moi ça me fait pas le même effet.

Jogging sur les pattes et sac à dos sur le micro-dos, sur le quai c’est la soirée Before, Victouille et Martouille sautillent et rigolent niaisement.  Je pose mon diagnostic: Roi de Coeur a probablement encore confondu le sirop à l’anis avec du Ricard.

Lui et moi, fourrés volontairement dans ce traquenard, essayons de masquer notre vague appréhension. Quant à nos futurs voisins de chambrée, pour quelques minutes encore, ils sont tranquilles, loin de se douter de la composition gniardesque de leur dortoir. L’ignorance prévient la crainte.  En effet, nous ne sommes pas allés jusqu’à prendre des billets en première, où, pour quelques centaines d’euros de rab, nous aurions été tranquilles juste nous 4 . En fait, je crois que j’espérais, jusqu’à la dernière minute, un surclassement, au vu de notre profil familial. Perdu.

Trrrrtrriii !

Sifflet du chez de gare, en route ma louloute !

Nous découvrons notre chambre, de 6 lits-couchettes superposés composée. Débutons le voyage assis pliés en 2, puis décidons que c’est l’heure de se coucher.

« Encore un histoire, Maman ! »

Allez, encore une histoire…

« Encore un pipi dans les cabinets du train, Papa ! »

Allez, encore un pipi…

« J’ai soif ! »

Tout va bien, ils n’ont pas l’air trop dépaysés, ils sont comme d’habitude !

.

Trrrrtrriii ! Gare de Reims, 5 min d’arrêt !

Voilà nos 2 coturnes. Deux grands gaillards. Comme nous, ils vont à la montagne. D’ailleurs, ils sont déjà en tenue de montagne, du bandana au grosses grolles. Ils viennent juste de gravir l’Annapurna, je pense, au vu de l’effluve qui les entoure.

« Salut les gars, bienvenue dans notre compartiment ! »

Ils s’allongent, ils enlèvent leurs chaussures.

Hummm….

Les boules quiès fournies par la SNCF, je me les enfile dans les narines.

« – Allez, on dort, maintenant, les enfants »

« – Hihihi »

« – Hohoho »

« – Caca boudin »

« – Arrèteu! »

« – Maman, Martouille il fait rien qu’à m’embêter ! »

« – Le prochain qui fait du bruit est puni, il va dehors ! »

« – Bip-bip ! »

« – Tut-tut ! »

Au final, grâce à l’autorité naturelle de leur géniteurs et (presque) sans pétage de plomb, les excités se s’endorment, et dans la foulée, leurs parents aussi.

Trrrrtrriii ! Gare de Briançon !

7h du mat.

On s’est endormis gare d’Austerlitz (quasi).

On ouvre les paupières pour voir le lever du soleil sur les sommets.

Si ça, c’est pas de la téléportation !

Publicités

Responses

  1. T’es trop forte tu as réussi à te téléporter 😉

    Bonne idée le voyage de nuit au moins les monstres dorment un peu et pas besoin de les occuper

    • C’est vrai, c’est presque plus cool qu’un voyage en train « normal » (>3h, quoi).
      Il faut se battre pour les coucher, mais à la maison, aussi!

  2. Zêtes fabulous !
    Le côté « Ibiza » d’une nuit dans le train, pour les enfants, c’est tout à fait ça : une teuf d’enfer !!!

    • Ouais, et moi, je faisais David Guetta, habillée en pichette 😉 et en train de gueuler!

  3. Alors là, arriver à faire toute sa nuit dans un wagon, je suis admirative !!!
    mais quelle magnifique vue, au réveil.

    • On a bien dormi! (mais je n’irais pas jusqu’au « trés bien dormi »)

  4. Vous avez réussi à dormir ?????
    Bravo ! Moi j’ai fait un trajet retour en train de nuit toutes les semaines pendant presque 1 an … Ben j’ai pas dormi souvent …..

    • ça a changé, depuis quelques année! Je me rappelle aussi d’un voyage caniculaire, donc fenêtres ouvertes, donc bruits de voie ferrée infernaux…
      Maintenant c’est climatisé, les fenêtres n’ouvrent pas donc pas de bruit, le sac à viande est remplacé par un sac de couchage…sérieusement, c’est pas mal!

  5. alors là bravo aux Ouille!! les boules quiès dans le nez, quelle bonne idée!!! :O)

  6. Chapeau!! Dormir en communauté c’est presque aussi génial que le camping…

    • En fait, mon jet privé était indisponible, sinon tu imagine bien qu’on ne se serait pas risqués à une telle promiscuité!

  7. Moi je serais plutôt Orient Express en fait (sans le crime). Je suis de retour et je suis drôôôle!

    • Ma VGD, surtout quand t’es drôôôle, tu me fais rire!
      Contente que tu sois de retour !

  8. Ça me rappelle les colos ! Le bruit (et l’odeur ) tout me revient !!!
    Les Ouilles Ont fait dodo dans le train …c’est quand les prochains épisodes ??!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :