Publié par : asdetrefle | 27 septembre 2010

Un as en toute simplicité

Récemment, Stéphanie nous parlais de simplicité volontaire, courant qui dans mon esprit rejoins l’écologie et l’organisation, et du bouquin de Dominique Loreau, l’Art de la simplicité.  Je l’ai lu, ce bouquin, il y a un moment. Il n’a pas transformé ma vie. Si je l’ai acheté, je pense que c’est justement parce que l’idée de plus de simplicité m’étais déjà acquise. J’espérais trouver des astuces, des choses auxquelles je n’avais pas pensé. Finalement, le livre est un peu ridicule, trés « gourou zen ». Un des premier reproche qu’on peut lui faire, c’est que l’auteur n’évoque pas du tout les nouvelles technologies, et toutes les possibilités offertes, genre scanner tous les papiers administratifs, scanner les dessins des enfants… Surtout il m’a bien fait rire quand elle parle de se simplifier l’esprit avec la méditation. J’ai encore du chemin à faire sur la voie de la sagesse… Chez moi c’est plutôt comme chez Raymond Devos: « J’ai regardé en moi, et j’ai vu… un vide, mais un vide!!! »

Voire si elle m’a pas fait pleurer quand elle parle de s’alléger le corps, le purifier, jeuner. Quitte à refuser des repas entre amis pour éviter de manger. NON MAIS CA VA PAS LA TETE?  Au boulot, je dis tous les jours à mes patients qu’il faudrait qu’ils maigrissent, qu’ils fassent de l’exercice physique, pas manger de gras… mais là, on est au delà de la bonne hygiène de vie!

Bon alors. J’aime l’idée de la richesse immatérielle, j’aimerai me trimballer dans la vie avec une valise, 3 slips et 2 tish, et c’est tout. En quelques années, qu’est-ce-que j’ai changé dans mes habitudes?

– J’essaye de réduire les courses à l’essentiel, éviter les emballages inutiles. Par exemple je fait toujours ma pâte à tarte moi-même, je fais les yaourts. Puis on s’est abonnés à un panier bio et local qui nous alimente en légumes, et on achète presque plus de viande. Y’en a à la cantine.

– J’essaye de faire circuler les bouquins que j’achète, ou de les emprunter à la bibliothèque. Mettre les magazines dans des salles d’attente.

– J’ai fait un gros tri dans mes placards de fringues. Et ça fait un bien fou! Il faut dire que 2 grossesses passées par là m’ont bien aidées à renouveler le stock. J’adore le moment où on re-rentre dans ses fringues habituelles, où on les retrouve avec un oeil nouveau. Là on peut se dire j’aime/j’aime pas, et balancer la jupe qui traine depuis le lycée…

– Le rangement est assez optimisé, notamment grandes boites sous le lit, merci IKEA.

– J’essaye de persuader Roi de Coeur de ne pas ressortir tous les bibelots, qu’ils sont très bien au fond d’une caisse. A suivre.

– Le dossier salle de bain… Mon idéal, c’est 2 flacons et une savonnette qui se battent en duel sur l’émail immaculé. Une seule bouteille de shampooing, une seule de lait pour le corps pour toute la famille (d’ailleurs, si tu as trouvé ce Graal, ça m’intéresse…). Point barre. Je suis sensée avoir pour règle: « Finir un flacon avant d’en racheter un ». En vrai, je ne sais pas par quel chemin, les produits de beauté s’introduisent dans ma salle de bain. Et y stagnent des années, vu ma vitesse de consommation. Et prennent la poussière, sèchent. Beurk. Mais bon, je veux les finir, avant de les jeter….

Bon ben ça fait pas grand chose, tout ça… Mais c’est déjà pas mal pour moi. Prochaine étape, peut-être, le composteur.

Et toi, ta simplicité à toi, c’est quoi?

Publicités

Responses

  1. Paradoxalement je suis une torturée!!:D, 😀
    Néanmoins ma maxime favorite reste  » C’est pas si grave!! » à appliquer régulièrement!!
    Concernant le quotidien, la simplicité voudrait qu’au mons trois de mes gniards participent aux tâches ménagères, et là crois moi c’est pas si simple!!!:D

    • Allez les gniards, on simplifie la vie de Maman!

  2. Ma crème pour le corps pour toute la famille c’est celle ci
    http://www.beaute-test.com/bio/produit-lait_corporel_bio_sure.php

    Mais bon en même temps on n’ a pas une famille à problème de peau.

  3. C’est marrant, moi ce bouquin il squatte a table de nuit, je l’ouvre au hasard et j’y trouve toujours de quoi « nourrir » un moment qui va un peu mal …

    • Je viens de relire le début, en fait. Mais je suis arrivée au passage ou elle m’énerve et elle va retourner sur l’étagère!

  4. en fait, la simplicité, c’est un boulot de tous les jours, sinon, on retombe dans la facilité 🙂

    (j’ai le même souci avec la parthénogénèse des flacons de salle de bain ;-p)

    • c’est vrai… C’est dingue à quelle vitesse on est envahis par un milliard d’objets indésirables, qui trainent et qui encombrent!

  5. la simplicité ici, c’est un peu comme Alorom: souvent je répète: « c’est pas grave », je relativise tout. Mais ça ne m’empêche pas d’être une chieuse de première avec tout le monde et de leur rendre la vie compliquée!

    On ne met pas de crème pour le corps…ou alors la Mixa que tu trouves à Carrouf…

    • T’es une compliquée-simple? ou une simple-compliquée?

  6. J’ai la m^me idée que la tienne sur la simplicité. 5Sauf que j’ai encore un jean du lycée qui me faisait de super fesses et que je ne jette pas!). Pour la salle de bain, même chose un savon + un shampoing.
    je suis aussi d’acc’ avec Eddie, il fait veiller à préserver cette simplicité! 😉

    • T’as bien raison, de garder les trucs qui te plaisent encore!
      Et c’est vrai que ça demande d’y faire attention, jeter, trier au fur et à mesure, recycler, c’est du boulot!

  7. Même problème que toi dans la salle de bains ! Si qqun a la soluce, je suis preneuse. En revanche, je suis trop flemmarde pour faire mes propres pâtes à tarte (pourtant, je reconnais que c’est mille fois meilleur). Ma simplicité, c’est de les acheter toutes faites. C’est mal, hein ?

  8. Moi aussi elle m’a fait bien rire sur le jeune et tout le tralala, mais j’ai un filtre de lecture automatique, je saute les paragraphes qui m’ennuient et je passe aux suivants 🙂

    Moi la pâte à tarte Mr Mari râle quand elle est maison : il la préfère feuilletée et je ne la fais que brisée !

    • Tu me rassure! ça me rappelle une collègue que je retrouve après les vacances:
      « J’ai passé de super vacances, je reviens d’une randonnée de jeune »
      « Sympa, t’étais avec des ados? »
      « Non, on marchait toute la journée et on ne mangeait pas… »
      « Ouf! Ouf! Sacré concept! Rappelle moi de ne pas partir en vacances avec toi! » 🙂


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :