Publié par : asdetrefle | 29 septembre 2010

Jungle fever

Retour de vacances. Oui, j’ai un peu de retard dans les trucs à raconter, je sais. Et je bloque un peu sur les vacances, va savoir pourquoi.

Reprenons. Après plusieurs heures emboités dans la caisse, la famille Ouille débarque, regards hagards, juste réveillés d’une sieste profonde en ce qui concerne les non-conducteurs.

Retour à l’étable.

Mais… où est-elle, l’étable ?

Nous sommes partis 3 semaines. Ca a suffit au jardinet coquet de notre banlieue résidentielle pour se  transformer en jungle ! L’herbe n’a jamais été aussi verte et haute. Des pièges arachnéens et leurs habitantes ENORMES nous guettent dans les allées. Du coté des bambous, des troncs sont apparus. Juré, ils n’existaient pas au départ.  Le liseron a tissé des lianes qui recouvrent les buissons.

Roi de cœur, toujours prévoyant, ne sort jamais sans sa bite et son coupe-coupe. Il est futé et son engin est affuté. C’est lui qui passe en éclaireur à travers les branchages et les sarments.

L’ombre d’une soucoupe volante nous couvre. Les Ouille lèvent la tête. Les semis de tournesols, offerts par le voisin, sont devenu des plantes de 3 mètres de haut, dont les disques dorés nous surplombent, menaçants. Probablement des graines d’OGM.

Qui est la belle plante sur cette image? Ne la signale pas à Bové, où il viendra la faucher.

J’attend qu’ils grimpent encore plus haut pour voir ma maison vue du ciel, comme Jack et le haricot géant. Mieux que Google Earth.

Les tomatiers forment une jungle, entremêlement de branches ployée sous le poids des fruits. En chemin, nous initions Victouille à la botanique:

 » Non, ça c’est pas des fraises. N’en mange pas surtout. »

« Ca non plus, n’en mange pas, c’est du poison! »

La jungle est habitée. Un troupeau de limaces au galop nous croise. Les Ouille dégainent leurs arcs et leurs flèches, et en éliminent une bonne quinzaine. La moitié est catapultée dans la Marne. Les plus baveuses serviront pour la soupe ce soir.

L’enfant, pas bête, tire des conclusions.

« Maman. Cette maison, avant nous, elle était habitée par une sorcière. Y’a des poisonniers, des fausses-fraises, les limaces pour la soupe. C’est sur, avant nous c’était une sorcière ».

Nous approchons de l’aire sédentarisée cultivée, et du champs de mes fillotes, dont je vous avait parlé à l’époque. J’ai confirmation qu’il ne s’agit pas de banales courgettes, mais d’une espèce beaucoup plus biscornue, aux feuilles nénuphardesques et aux fruits orangés.

A coup de vrilles et de lasso, les fillotes sont parties à l’assaut de la végétation. Elles ont de l’ambition, elles veulent aller plus haut, toujours plus haut.

Plus tard, j’identifierai ces cucurbitacés comme étant des potimarrons. Nous sommes parés pour Halloween.

Finalement, nous parvenons sains et saufs à la hutte. Encore perplexes, nous essayons de comprendre.

– Notre maison est construite sur un morceau d’astéroïde?

– Les propriétaires précédents faisaient leur propre compost avec des souvenirs de Tchernobyl?

– Il a fait un temps de chiotte à Paris en août?

Le mystère restera.

Depuis lors, comme 2 acharnés, Roi de Coeur et As de trêfle se battent pour domestiquer le jardin.

C’est loin d’être gagné.

Publicités

Responses

  1. Temps chaud et humide et 3 semaines de « calme » … Pas étonnant que ton jardin soit devenu si luxuriant !!!

    • tu crois que l’explication serait si simple que ça?

  2. Ou alors vous avez la main très verte !

  3. Voilà où je trouve l’intérêt de ne pas avoir de jardin…

    • En fait, on s’éclate, à jardiner. J’ai plus envie de faire de sorties, presque!

  4. Moi je dis Napalm sur tout ça…

  5. Faizy gaffe aux poisonniers surtout !

  6. Pouha ! Soupe aux potimarrons et limaces !!!!
    Cesses de parler de ces bestioles dégoûtantes !!!!!!!!!!!!!!

    • Je fais pas exprès, il y en a tellement dans mon jardin qu’elles m’obsèdent! J’en cauchemarde!

  7. j’aurai du partir, alors… je ne suis pas partie, j’ai arrosé, et malgré tout, je n’ai pratiquement rien recolté ni en tomates, ni en courgettes cette année….

    • Ben alors? Tu veux que je t’envoie mes semis radio-actifs?

  8. j’adore l’idée de la sorcière et du poisonnier 😀

    • Ouais, on dirait pas, mais ça cogite, dans ces petites têtes!

  9. l´ambiance jungle ca prolonge l´esprit vacances non?

  10. Chaud et humide et c’est la jungle. On est pas partis en août mais dirons-nous, on a laissé faire la nature et c’est la jungle!!! C’est sympa tout ce que vous avez, chez nous c’est plus les mauvaises herbes! 😉


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :