Publié par : asdetrefle | 10 novembre 2010

Par monts et par vaux. Tête de veau.

Dernières nouvelles.

Défaire la valoche, refaire la valoche. Défaire la valoche. Lancer une lessive, refaire la valoche.

C’est pas que je ne sois pas contente de partir, à chaque fois pour une raison qui en vaut la peine. Mais à cet instant T du jour J du mois M où je vous parle, je suis épuisée. J’aimerai bien juste une pause.

Il y a aussi le souci de ma collègue-binôme. Elle démissione, elle re-missione, elle ne sait plus où elle est est, ce qu’elle fait, dans quel état gère. Forcément, par transmission mécanique binomique, son activité retentit sur mon activité, son stress me stresse. et quand je stress, je me défoule en crash-testant la bagnole contre des barrières. A force, c’est embêtant, tous ces aller-retour chez le carrossier.

Et je culpabilise.

Je me barre apprendre à lire les hiéroglyphes alors que Martouille a passé la nuit à gerber. Je ne suis pas là pour profiter d’un jour férié en famille. La crèche fait le pont, l’homme va devoir poser un jour de congé pour baby-sitter.

Roi de cœur va assurer, une fois de plus, et gérer tout ça.

Je considère ce soutien comme 100 % normal, on est un homme de son temps où on l’est pas. Les machos sont ringardos. Pourtant mon cerveau reptilien encombré de stéréotypes sexués me fait culpabiliser un peu, malgré tout.

Ah, je leur ai préparé une tarte aux épinards et un gratin de chou-fleur, quand même. S’ils ne vont pas se régaler au lieu de commander des pizzas et des chinois ! (Malgré ses immenses compétences, j’ai estimé peu probable que RDC cuisine volontairement les épinards et le chou-fleur.)

Bon, une bonne nuit, une vitamine C, et ça va repartir.

Puis je vais rêver : une chambre insonorisée, un bon bouquin, pourquoi pas un ciné ce soir, un peu de shopping? Je vais peut-être profiter de quelques instants volés.

Surtout que je ne vous ai pas tout dit : je vais pouvoir m’adonner à mon hobby préféré : la rencontre de blogueuse dans son habitat naturel.

Après Alorom au pays de la rosette ; aprés La Mère Joie au fin fond du trou d’balle du monde, que même pas le GPS sait où c’est, mais que par contre Mamie Simone du Shopi le plus proche, à 30 bornes, elle t’indique parfaitement le chemin avec à la fin : « -Et vous allez voir qui, au QG ? – LMJ – Vous lui passerez le bonjour ! ». (Cet échange m’a sidérée, habituée à ma banlieue d’anonymes) ; après Moa au pays de la marinière-moule attitude ; après Léonie à New-york ; Je vais voir Poulette Dodue au pays des anoraks ! (ouais, on va pas chipoter blogueuse/commentateuse…)

Alors finalement, je suis fatiguée-gaie et je vais mater les vaches en souriant, dans mon TGV.

Passez un bon viaduc !

Publicités

Responses

  1. J’adore quand tu dis « Léonie à New York », j’ai l’impression d’habiter là-bas ! Ce qui est vrai d’ailleurs, depuis près de 3 semaines, j’habite là-bas.

    • Me dis pas que t’habites pas au MOMA?

  2. Léonie à NY !!! Comme ça se la pète !!!
    Bon voyage, et embrasse la Poulette pour nous !!

    • Mais ça n’est que la stricte vérité!
      OK je transmet les bises de ta part.

  3. Le tour de france des blogueuses d’As de trèfle…
    qui est ce qui se dope???

  4. « Léonie à NY » c’est la classe quand même!! 😉 . Une grosse bises à Poulette, notre lectrice assidue 🙂

    • La prochaine fois je lui donne RDV à Tokyo.

  5. Il ne te soutiens pas, il fait sa part, donc pas de raison de culpabiliser. 😀

    • t’as raison, Mlle toutouille. Surtout que mon tour arrive bientot.

  6. Oui alors le « pays de l’anorak » est en mode K-Way !!! T’as pris ton pébrok ?!
    Pis Léonie à NY ça chie la classe certes …m’enfin on a RDV dans un « bout des States » !!! ;-D !
    Commentateuse assumée !

    • J’ai fait ma valise entre 0h et 0h5. Avant le déchainement de vomi. J’ai oublié le pébrok. Mais je courrai! (quand on a pas de tête…)

  7. Je plussoie Mary : as-tu bien pris des produits dopants ??

    • Oui, soigneuse! C’est bon, je peux y aller?

  8. On trouve normal que l’homme fase sa part, mais on fait quand même le repas…. le pire, c’est qu’on doit être nombreuses dans ce cas…
    Profite de tes moments de calme 🙂

  9. « Léonie à NYC ». Péteuses, va, les filles! 😀


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :